Lavaux, une région pittoresque

Sa viticulture

Étroite bande de terre entre la masse d’eau du Léman et un arrière-pays vallonné et collinaire, Lavaux est resté durant des millénaires un coteau inculte et broussailleux. Les premiers vignobles furent sans doute plantés près des lieux habités proches du lac. La mise en culture de la zone la plus raide, le Dézaley, remonte à la seconde moitié du XIIe siècle grâce aux efforts des moines cisterciens.

 

Une influence du lac bénéfique

L’influence du lac Léman sur le climat de Lavaux est de toute première importance. La région bénéficie, comme on a coutume de le dire, de trois soleils : l’astre lui-même, la réflexion de ses rayons par le lac et la restitution nocturne de la chaleur accumulée par les murs de vigne.

 

La nature a fait la pente, l’homme est intervenu pour la maîtriser. Ce dernier a dû lutter sans relâche contre l’érosion, en guidant l’eau vers les ruisseaux et en freinant le ruissellement pour maintenir la terre en place, ainsi qu’en créant des murs qui diminuent la pente.

 

Le vignoble de Lavaux se caractérise par une nette prédominance de la propriété familiale, rare jusqu’à la Réforme (XVIe siècle). Aujourd’hui, le vignoble, de Lutry jusqu’à Chardonne, compte plus de 1800 propriétaires et quelque 1150 exploitations.

Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO

Le vignoble de Lavaux est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO depuis 2007. Il s'étend sur 702 hectares, subdivisés en sept lieux de production:

  • Lutry: 73 hectares
  • Villette: 176 hectares
  • Epesses: 134 hectares
  • Calamin: 16 hectares
  • Dézaley: 54 hectares
  • Saint-Saphorin: 128 hectares
  • Chardonne: 121 hectares

 

Chaque bouteille achetée contribue à la préservation de ce patrimoine

La quasi-totalité des vins de Lavaux est vendue en Suisse. L’exportation, très faible, tend néanmoins à se développer.

 

La beauté du site de Lavaux est totalement liée à l’existence de la vigne. Comment assurer l’avenir du vignoble si ce n’est en assurant celui des vignerons qui le cultivent ? Le seul moyen est de valoriser la vigne et le vin. Il s’agit donc de bien comprendre qu’une bouteille de vin de Lavaux payée à son juste prix contribue de façon directe au maintien de ce site exceptionnel.

 

Découvrez nos vins divins en direct ici !

 

Source : SIMON, Jean-Louis, MURISIER, François, « Viticulture », in Lavaux, Vignoble en terrasses face au lac et aux Alpes, Dossier de candidature de Lavaux au patrimoine mondial de l’UNESCO, Cully, Janvier 2006, pp. 65-74.

© 2017 Laurent Berthet - Notre vigne, votre plaisir